Geek

L’implantologie par ordinateur

Le secteur médical est à la pointe de la technologie pour beaucoup d’actes chirurgicales. Aujourd’hui je vais vous parler des implants dentaires posés à l’aide d’ordinateur très sophistiqué. Il s’agit de reconstruire en 3D la machoire du patient pour pouvoir faire des diagnostics plus précis et simuler l’opération. Cette technique aide donc le chirurgien à être plus précis et à mettre moins de temps dans l’intervention. Voici comment ça marche :

Dental implant

1. Simuler le résultat souhaité

L’implantologie assistée par ordinateur permet dans un premier temps de réaliser avec le patient le résultat souhaité. (Plus de détails sur le site Dentaly.org) Le client peut donc voir en 3D si cela correspond à ce qu’il veut et le dentiste peut vérifier si cela est faisable pour lui en fonction des choix fonctionnels et esthétique du patient mais surtout de la structure cranien du patient.

Cette simulation permet de se mettre d’accord sur le résultat pour être sûr que chaque partie ne sera pas déçu aprèsl’opération. Cette simulation aboutit à un projet d’implantologie que le client pourra valider ou non.

2. Réaliser l’image 3D de la structure osseuse

Les prothèses dentaires seront posées sur des implants qui seront fixés sur les os de la marchoire du patient. Il est donc important de réaliser une reconstruction en 3D de toute la machoire. Ceci se fait grâce à des radio et scanner de la machoire. Un logiciel va traiter toutes les informations obtenues afin de produire cette reconstruction 3D fidèle à la réalité.

implantdentaire

3. Simuler l’opération

A partir de la reconstruction 3D, le chirurgien pourra, choisir la taille des implants, leur emplacement puis les placer virtuellement aux bons endroits. Il pourra également s’entrainer à opérer autant de fois qu’il le souhaite, pour avoir le résultat désiré. Grâce à cette simulation, le dentiste peut anticiper les complications et réaliser l’opération d’une manière plus sereine et plus rapide, ce qui réduit les risques liés à la chirurgie.

4. Fabriquer un guide

Ensuite le système informatique transposera la simulation informatique validée par le dentiste en un guide précis qui permettra au praticien le jour J de réaliser l’opération avec précision. Le guide sera posé sur la machoire du patient et le dentiste saura exactement où poser l’implant. Ceci permet d’augmenter de 10 fois la précision par rapport à la main nue du dentiste.

Ce guide est tellement précis qu’il n’est pas toujours nécessaire d’inciser la gencive pour que le dentiste voie les os de la machoire. Ce dernier peut fixer l’implant directement à travers la gencive à l’endroit exact qu’il souhaite comme il l’a fait lors de la simulation.

Le gros avantage d’un tel processus est que le résultat est très précis puisque tout est assisté par ordinateur et le dentiste est guidé dans ses actes. Comme cela réduit le temps d’intervention de moitié donc moins d’exposition à l’anesthésie et qu’il n’y a pas d’incision de la gencive, le patient se rétablit beaucoup plus rapidement. De plus, la simulation permet au dentiste de voir dès le départ si l’intervention peut se faire ou non, ce qui réduit les cas où on se retrouve à arrêter l’opération en cours à cause d’une mauvaise structure osseuse par exemple. Tout est préparé en amont pour que l’opération se déroule parfaitement bien et rapidement.

Si le sujet de l’implantologie assistée par ordinateur vous intéresse, voici un livre très bien fait que vous pourrez trouver sur ce lien.

 

 

Share article:

Permalink:
Add your widget here