Faut-il mieux souscrire un forfait téléphone de 12 ou 24 mois ?

Pour faire une souscription à un forfait, ce n’est pas seulement la durée d’appels et le nombre de message que nous pouvons envoyer qu’on doit vérifier mais il existe plusieurs critères à tenir compte. En effet, on doit prendre en considération le volume de data, les appels vers les autres pays, le type d’engagement… notons bien qu’il existe deux sortes de forfaits mobiles à savoir le forfait à engagement libre et le forfait subventionné ou avec des engagements. Pour ce dernier, le contrat dure en général 12 et 24 mois selon votre préférence. Lequel d’entre eux doit choisir ? Pour en savoir plus, venez sur ce site.

Différence entre le forfait de téléphone de 12 mois et 24 mois

Pour les deux, la procédure à suivre pour s’inscrire est identique et est dépendante de l’opérateur. Ceux qui les différencient sont la somme d’argents à payer et les avantages obtenus.

Prenons un exemple du forfait de Nexus S et E divine de l’opérateur Virgin Mobile.

En choisissant cet abonnement, le prix de Nexus est  de l’ordre de 199 euros. En plus, vous profitez d’une offre de paiement de 50 euros quand vous décidez de signer un contrat de 1 an et de 150 euros sur le forfait de 2 ans. Ce forfait coûte environ de 26 euros pour ce deux ans tandis que autour de 30 euros pour l’abonnement un an. Voyez la différence ; il y a un décalage de prix de 4 euros.

Nous sommes intelligents, on va faire une petite arithmétique pour comparer ces deux engagements. Estimons les écarts entre le prix jusqu’à la fin de l’engagement sur le deux cas. Pour une résiliation de 1 à 12 mois, par exemple ; le client doit payer une droit de 370, 80 pour ce douze première mois lorsqu’il choisit le contrat 1an tandis qu’il verse 388,50 euros dans l’abonnement  de 2ans. Pour le treizième mois, le forfait de 1 an demande un droit de 401.70 euros si 407.93 euros pour celle de 2 ans. Vous avez remarqué que le forfait avec engagement de 12 mois est plus économique que l’autre d’après ces chiffres. Oui c’est vrai parce que la fin du contrat pour le 24 mois n’est pas terminée. Mais à la fin de la 24ième mois, on a les montants suivants : 741.6 euros pour le forfait à 12 mois et 621.6 euros pour le 24 mois. Vous voyez ?

En termes de coût du forfait seulement, le forfait mobile de 24 mois est plus avantageux que le 12 mois. En prenant compte aussi le décalage entre le cout de la promotion Nexus avec l’offre de paiement qui est de 50 euros, l’abonnement pour 2 ans est toujours champion. En bref, c’est le 24 mois est plus économique et avantageux que le 12 mois.

A lire aussi : Le nouveau portable de Sony !

La loi de CHATEL

C’est un décret qui  sort vers l’année 2008 et a pour but de protéger le client abonné à un forfait subventionné. Elle permet aussi  aux utilisateurs de changer d’opérateur s’ils veulent. Cette loi a dit que  pour les contrats de allocations de service achevés dans  une durée prévue avec un accord de renouvèlement équivoque, le spécialiste prestataire de services doit informer le client par voie papier bien écrit, par lettre nominative ou correspondance électronique vouées, au plus vite trois mois auparavant et au plus tard quatre semaines avant le limite du temps acceptant l’inacceptation du renouvellement, de la possibilité de ne pas reconduire le contrat qu’il a conclu avec une convention de reconduction implicite. Si ce renseignement n’est pas passé directement et conformément aux dispositions du premier alinéa, les clients ont une droit de poser librement un autre délai du contrat à tout instant à dénombrer du jour de reconduction.

Nos conseils

D’après nos analyses, on voit que on sort vainqueur toujours si on a choisi le forfait mobile de 24 mois si bien qu’il y a une peine à payer si on abandonne avant la fin du contrat. La plus importante est qu’on obtient des avantages si on s’engage de 24 mois que pour le 12 mois. Alors nous vous commandons de souscrire au forfait téléphone de 2ans.